Que faire en cas de vol à l’étalage dans son magasin ?

Que faire en cas de vol à l’étalage dans son magasin ?

novembre 7, 2019 0 Par Christophe

Dans un magasin, les cas de vol à l’étalage peuvent être fréquents et ces derniers font souvent partie des problèmes que doivent faire face le propriétaire du commerce et les responsable de ce dernier.

En effet, occasionnant des pertes non négligeables, les vols à l’étalage peuvent à long terme porter préjudice au développement du magasin, c’est pour cela qu’il est toujours indiqué d’être vigilant et surtout de ne laisser passer aucun voleur.

Cependant, une question est souvent posée par ceux qui tiennent une boutique ou un magasin et c’est principalement, comment faire dans le cas où l’on attrape un voleur à l’étalage ? C’est ce qu’on va essayer de répondre ici.

Qu’implique le vol à l’étalage ?

Avant de pouvoir accuser un client d’avoir volé des produits dans son magasin, il est utile, même crucial de savoir ce qu’on peut qualifier de vol à l’étalage.

Eh oui, pour ne pas s’avancer et de dénoncer un client, il faut pouvoir déterminer à quel moment celui-ci ait pu commettre un vol.

Donc, pour donner des précisions sur cela, il faut savoir qu’un client commet un vol lorsqu’il passe la caisse sans qu’il n’ait l’intention de payer la marchandise qu’il ait pu prendre dans le magasin. Le fait que le client puisse dissimuler un quelconque produit est également qualifié de vol surtout s’il met ce dernier dans sa poche, dans son sac etc. ce qui implique que la marchandise puisse être caché pour que le vendeur ne le voit pas.

Comment réagir lors d’une constatation d’un vol ?

Puisque c’est une situation assez délicate, que ce soit pour le client suspecté ou aussi le vendeur, il est crucial d’être vraiment méthodique lorsqu’on constate un vol dans le magasin.

Pour cela, il faut avant tout rester calme, de faire signe au voleur présumé et de lui parler dans un endroit discret sans que les autres clients s’en aperçoivent. Faire cela est nécessaire pour ne pas créer de confusion et ainsi d’effrayer le client suspecté.

Après cela, il faut pouvoir présenter des preuves concrètes à ce dernier pour qu’il ne puisse pas riposter, ce qui va envenimer les choses. Pour cela, les enregistrements vidéo du magasin peuvent parfaitement faire l’affaire. Si de telles preuves ne sont pas à disposition, il faut appeler les services compétents, notamment la police, qui pourra fouiller le voleur présumé.

Enfin, si on peut prouver le vol, il est ensuite possible de discuter des conditions avec le client appréhendé. Pour cela, celui-ci peut rembourser le produit volé, signer un document qui stipule qu’il reconnait les faits.